En naviguant sur notre site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui assurent le bon fonctionnement de nos services.
Cliquez sur le bouton Plus d'information pour obtenir une aide détaillée sur le paramétrage des cookies dans votre navigateur Web.

La journée défense et citoyenneté

  • Créé le 04-03-2014
  • Modifié le 31-03-2014
  • Écrit par 
  • Zoom Réduire la taille de la police Augmenter la taille de police

La journée défense et citoyenneté (JDC) représente la dernière étape du « parcours citoyen » instauré après la suspension du service militaire.

La JDC remplace, depuis le 1er juillet 2010, la journée d'appel de préparation à la défense (JAPD). Sur le fond rien ne change, cette journée se substituant au service militaire obligatoire suspendu dans le cadre de la réforme du service national voulue par le président Jaques Chirac en 1998.

Qui est concerné ?

Cette journée – obligatoire – concerne tous les jeunes garçons et filles âgés de seize à dix-huit ans. Elle a pour but de sensibiliser les jeunes Français au devoir de défense et de les accompagner dans le cadre de leur parcours citoyen. Seules les personnes souffrant d’un handicap ou atteintes d’une maladie invalidante peuvent en être dispensées.

Chaque année, ce ne sont pas moins de 750 000 jeunes de métropole et d’outre-mer qui participent  à la  Journée défense et citoyenneté sur près de 250 sites militaires.

Comment y participer ?

Il n’y pas  de démarche particulière à effectuer, la convocation à la JDC étant envoyée une fois le recensement réalisé en mairie. Si la date ou le lieu proposé pose problème, il convient de s’adresser au bureau ou au centre du service national le plus proche dans un délai de quinze jours.

La journée se déroule sur le site militaire le plus proche du domicile. Les frais de transport et de nourriture sont pris en charge par l’armée.

Contenu de la JDC

Au cours de cette journée d’information, les jeunes sont accueillis par des militaires ou des gendarmes qui les sensibilisent aux  métiers de la défense. Au programme : tests d'évaluation des apprentissages fondamentaux de la langue française, phase d’information sur les différentes formes d’engagement, initiation aux gestes de premiers secours, éveil à la question européenne (depuis 2007).

Les tests permettent notamment de détecter les jeunes en difficulté scolaire ou en situation d'illettrisme (entre 35 000 et 40 000 jeunes chaque année). Ceux-ci seront ensuite orientés vers des structures spécifiques (établissement public d’insertion, associations…) où ils seront formés.

À la fin de cette journée est délivré un certificat de participation dont la possession est obligatoire pour passer de nombreux examens (baccalauréat, permis de conduire, etc.).

A savoir : malgré la suspension du service national, l’appel sous les drapeaux demeure, en droit, possible à tout moment en cas de conflit armé majeur.

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Sofien Murat

est un journaliste et photographe de 28 ans, passionné par toutes les questions ayant trait au journalisme citoyen.

Derniers articles de Sofien Murat

Laissez un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

événements et manifestations