En naviguant sur notre site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui assurent le bon fonctionnement de nos services.
Cliquez sur le bouton Plus d'information pour obtenir une aide détaillée sur le paramétrage des cookies dans votre navigateur Web.

« Le soldat et la mort » : au cœur des réalités combattantes
dimanche 20 mars 2016

« Le soldat et la mort » : au cœur des réalités combattantes

« Le soldat et la mort » : au cœur des réalités combattantes Ils sont cinq. Cinq soldats, aux parcours différents, mais qui partagent tous une expérience : celle de la confrontation avec la mort dans l’exercice de leur mission. Avec...
Renseignement : des réservistes au repos forcé...
vendredi 15 janvier 2016

Renseignement : des réservistes au repos forcé...

Alors que le président de la République vient d'annoncer une augmentation du nombre de réservistes de 28 000 à 40 000 hommes (sans préciser les délais), on oublie un peu trop vite qu'un certain nombre de réservistes appartenant ou ayant...
Attentats de Paris : il est urgent de donner des moyens à la police et à l’armée
dimanche 15 novembre 2015

Attentats de Paris : il est urgent de donner des moyens à la police et à l’armée

Le 30 septembre dernier, l’ancien juge antiterroriste Marc Trévidic nous avait mis en garde : « L’idée que nous soyons un jour confrontés à une ou plusieurs campagnes d’attentats majeurs ne peut être écartée. » La sombre prophétie...
Si le Liban tombe, Daesh sera aux portes de la France
dimanche 12 juillet 2015

Si le Liban tombe, Daesh sera aux portes de la France

Le député libanais Nicolas Nabil, proche du Général Michel Aoun, nous a accordé une longue interview dans laquelle il expose sa vision des événements en Syrie, en Irak et au Liban.
Attentats islamistes : notre défense est l’affaire de tous
vendredi 10 juillet 2015

Attentats islamistes : notre défense est l’affaire de tous

L’ancien ministre Frédéric Lefebvre a lancé, début juin, une pétition appelant à une mobilisation européenne contre l’État islamique. Les dramatiques attentats qui ont frappé la France, la Tunisie et le Koweït le 26 juin 2015...

Blogs défense



Édition adhérents

L’Ukraine à l’heure des choix politiques et économiques

Ioulia Timochenko s'adressant à la foule, place Maïdan à Kiev (22 février 2014) Ioulia Timochenko s'adressant à la foule, place Maïdan à Kiev (22 février 2014) Crédit photo / Mstyslav Chernov

Après plusieurs mois de manifestations, l’Ukraine vient de connaître des bouleversements politiques qui s’annoncent d’ores et déjà comme historiques.

Le 22 février dernier, Ioulia Timochenko – ancienne Premier ministre – a quitté sa prison-hôpital après trente mois d’incarcération. L’égérie de la Révolution Orange de 2004, acclamée par une foule de plus de 50 000 personnes en liesse rassemblées sur la symbolique place de l’indépendance de Kiev, Maïdan, a demandé à ce que les responsables des violences qui ont entraîné la mort de plus de 80 personnes ces dernières semaines, le Président Ianoukovitch en tête, soient jugés au plus vite !

En larmes et sur un fauteuil roulant, elle a salué « les héros de l'Ukraine » avant de prôner la réconciliation : « Une fois que le calme sera revenu, notre devoir sera de tout faire pour que des millions d'Ukrainiens n'aient plus peur. »  L'ex-chef du gouvernement a appelé les manifestants à rester mobilisés et leur a promis d'être garante du respect de leurs espoirs.

Loin d’apaiser les tensions, le leader du parti Svoboda (Liberté) et probable futur Premier ministre, Oleg Tiagnibok, a déclaré qu'il était nécessaire d'instaurer un ministère de l'Identité nationale et le statut de « non citoyen d'Ukraine » pour les Russes. Il a également suggéré d'interdire la langue russe et de sanctionner pénalement son usage.

De son côté, dénonçant « un coup d’État », le Président Ianoukovitch a quitté la capitale pour se réfugier à l’Est du pays russophone. Il aurait tenté de rejoindre Moscou de peur de connaître un sort à la Ceausescu… Pour l’heure, ayant constaté son absence de Kiev, le Parlement ukrainien l’a jugé dans l'incapacité constitutionnelle d'exercer ses fonctions et prononcé sa destitution. Les nouvelles autorités ukrainiennes ont simultanément lancé un mandat d'arrêt pour « meurtres de masse » à son encontre.

Conformément à la constitution, le président du Parlement Olexandre Tourtchinov assure la présidence par intérim du pays. La nomination d'un gouvernement de transition est attendue dans la journée du 25 février. Les noms les plus fréquemment cités au poste de Premier ministre sont ceux du banquier (et l'un des leaders de la contestation) Arseni Iatseniouk et de l'oligarque d'opposition Petro Porochenko. Quant à la prochaine élection présidentielle, elle a été fixée au 25 mai prochain.

La Russie en embuscade

Au lendemain de la clôture des jeux de Sotchi, les Russes sont toujours à la manœuvre en Ukraine. Ces dernières semaines, des « Fronts de salut » ont ainsi été créés, avec le soutien de Moscou, dans les régions russophones dans l’est et le sud du pays (Odessa, Kharkiv, Crimée).

Les mouvements se revendiquant des « Fronts de salut » réclament l’ingérence diplomatique de la Russie contre les « fascistes » ainsi que les « russophobes » du Maïdan et prônent une fédéralisation de l’Ukraine.

Sergueï Glaziev, conseiller de Vladimir Poutine, analyse cette perspective comme la seule planche de salut possible : « Il s’agit de donner davantage de droits aux régions afin qu’elles puissent avoir leur propre budget et déterminer partiellement leur propre politique étrangère. » Ce qui induirait que les régions inféodées à Moscou franchissent la porte de l’Union douanière (Russie, Biélorussie, Kazakhstan), tandis que les régions de l’Ouest adhéreraient au partenariat avec l’Union européenne.

Alors que l'Est du pays rejette l’autorité de la Rada, le Parlement ukrainien, plusieurs dirigeants de l'Union européenne ont lancé un appel à l'intégrité territoriale du pays. Le Premier ministre polonais Donald Tusk a mis en garde contre les forces menaçant cette dernière. Catherine Ashton a appelé les responsables politiques ukrainiens à agir « de manière responsable ».
 
La révolution de 2014, à l’inverse de la Révolution Orange, a été portée par une base souhaitant un État démocratique. La relève politique bien formée et non corrompue est prête à relever le défi. Vitali Klitchko, leader du parti Oudar, en fait assurément partie. Pour sa part Ioulia Timochenko, si courageuse et si charismatique soit-elle, apparaît comme une femme du passé.

Un État au bord de la faillite

Sur le plan économique, les pays membres de l'Union européenne sont divisés sur la question de l’intégration : seules la Pologne et la Suède, soutenues par la Grande-Bretagne, sont nettement favorables à un rapprochement. L'accord de commerce et d'investissement, et non pas « d’association », est toujours sur la table selon le porte-parole de la Commission européenne. Mais il va sans dire que la signature d'un tel accord est totalement exclue avant la formation d'un nouveau gouvernement élu.

L’Union européenne a-t-elle les moyens d’intégrer un pays de 46 millions d’habitants en état de faillite financière ? En réponse à la demande d’aide à hauteur de 35 milliards de dollars formulée par les nouvelles autorités ukrainiennes, le ministre britannique des Finances, George Osborne, a déclaré : « Nous devons être prêts à apporter une assistance financière via des organisations comme le Fonds monétaire international », précisant que l'essentiel de cet apport prendrait la forme de prêts.

L’avenir de l’Ukraine implique-t-il que Moscou renonce à ses ambitions géopolitiques ? Vladimir Poutine a dénoncé l'accord de sortie de crise signé le 21 février dernier par Viktor Ianoukovitch et l'opposition, via une médiation européenne, qu’il considère volontiers comme un coup de force et  un outil destiné avant tout à servir les seuls intérêts des Occidentaux. Dans le bras de fer qui se profile entre la Russie et l’Union européenne, la chancelière allemande Angela Merkel, qui parle couramment la langue de Pouchkine, jouera assurément un rôle de premier plan.

Crédit photo / Mstyslav Chernov (licence CC BY-SA 3.0)

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Olivier d'Auzon

Est juriste, consultant auprès de la Banque africaine pour le développement, de la Banque mondiale ou encore de l'Union européenne. Il a participé à la rédaction de "L'Afrique des nouvelles convoitises" (Ellipses, 2011) et est l'auteur de plusieurs ouvrages juridiques.

Laissez un commentaire

lundi, 20 janvier 2014 1 Commentaire
Golfe de Guinée, à l’abordage !

Alors que le ministre des Transports français, Frédéric Cuvillier a présenté le 3 janvier dernier, en Conseil des ministres, un projet de loi visant

samedi, 05 avril 2014 3 Commentaires
Armes chimiques en Syrie : les conclusions du renseignement US

« Les conclusions du renseignement américain ne peuvent pas être bonnes. » C'est la conclusion lapidaire d'un rapport publié en janvier dernier, au

mardi, 04 mars 2014 0 Commentaire
Venezuela : un pays en crise rongé par le marasme économique et

Ignoré des médias, le Venezuela est en passe de connaître la pire crise depuis le coup d'État de 2002 contre Hugo Chavez. 17 personnes ont perdu la

Vidéos

JNR 2014 : interview de Jean-Yves Le Driant

JNR 2014 : interview de Jean-Yves Le Driant

Interview du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Driant, lors de la Journée nationale du réserviste 2014 au lycée Henri IV.

 

Lancer la vidéo

1er Trophée des réserves

1er Trophée des réserves

Reportage de Romain Mielcarek qui a suivi les participants du 1er Trophée des réserves (une course de 12 km).

 

Lancer la vidéo

Conférence sur l'Iran (Anaj-IHEDN 03-12-13)

Conférence sur l'Iran (Anaj-IHEDN 03-12-13)

Iran : de la normalisation diplomatique à l’ouverture économique ? Avec Bernard Hourcade et Michel Makinsky.

 

Lancer la vidéo

Barack Obama et le reste du monde

Barack Obama et le reste du monde

Quelle est la nouvelle stratégie du gouvernement américain ? Avec Maya kandel et André Kaspi (France Culture).

 

Lancer la vidéo

JNR 2013 - 3e régiment de hussards

JNR 2013 - 3e régiment de hussards

Réservistes et militaires d'active du 3e RH à la rencontre des jeunes du lycée Louis Vincent de Metz.

 

Lancer la vidéo

JNR 2013 - 12e régiment de cuirassiers

JNR 2013 - 12e régiment de cuirassiers

Avril 2013, les militaires du 12e régiment de cuirassiers présentent la réserve militaire aux Orléanais.

 

Lancer la vidéo

Bataillon de réserve Ile-de-France

Bataillon de réserve Ile-de-France

Mars 2013, Fort Neuf de Vincennes : début du recrutement des réservistes du futur bataillon de réserve IDF.

 

Lancer la vidéo

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Livres

événements et manifestations