En naviguant sur notre site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui assurent le bon fonctionnement de nos services.
Cliquez sur le bouton Plus d'information pour obtenir une aide détaillée sur le paramétrage des cookies dans votre navigateur Web.

« Les conclusions du renseignement américain ne peuvent pas être bonnes. » C'est la conclusion lapidaire d'un rapport publié en janvier dernier, au sujet des attaques chimiques qui se sont produites dans la banlieue de Damas en août 2013. Les auteurs, un ancien inspecteur de l'ONU et un professeur du célèbre MIT, sont formels : Washington s'est largement avancé quant à la validité de ses preuves incriminant le régime syrien.
lundi 16 décembre 2013
Alors que Washington, principal bailleur de fonds du Caire, a décidé de réduire partiellement son assistance militaire en raison de l'instabilité et de la répression consécutives au « coup d'État » du 3 juillet dernier contre le président élu Mohamed Morsi, la Russie n’a pas attendu longtemps pour passer à l'offensive, profitant du retrait temporaire des États-Unis du marché de l'armement égyptien.
Conférence de presse suite à l'accord conclu sur le nucléaire iranien à Genève Gros plan
mardi 26 novembre 2013
Contre toute attente, et après cinq jours de négociations marathon à Genève, Téhéran et les grandes puissances (États-Unis, Chine, Russie, Royaume-Uni, France et Allemagne) ont scellé, dans la nuit du 23 au 24 novembre, un premier accord historique ouvrant une nouvelle période de pourparlers sur le fond pendant six mois.
jeudi 21 novembre 2013
L'Iran et six médiateurs internationaux (Russie, États-Unis, France, Grande-Bretagne, Chine et Allemagne) se sont réunis les 7 et 8 novembre derniers à Genève, afin de trouver un compromis au désaccord opposant Téhéran à Washington ainsi qu’à d'autres pays occidentaux.
jeudi 24 octobre 2013
Après neuf mois d’atermoiements, Washington, principal bailleur de fonds du Caire, a décidé de réduire partiellement son assistance militaire en raison de l'instabilité et de la répression consécutives au « coup d'État » du 3 juillet dernier contre le président élu Mohamed Morsi.
jeudi 17 octobre 2013
« La date de la conférence de Genève 2 destinée à trouver une solution à la crise syrienne doit être fixée dans les plus brefs délais », a déclaré le 14 octobre dernier à Londres le secrétaire d'État américain John Kerry.
Page 1 sur 2

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Livres

événements et manifestations