En naviguant sur notre site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui assurent le bon fonctionnement de nos services.
Cliquez sur le bouton Plus d'information pour obtenir une aide détaillée sur le paramétrage des cookies dans votre navigateur Web.

27 novembre 2014 : débat à Clichy (92) sur la réintroduction du service national

Réservistes français quittant les États-Unis pour rejoindre la France en août 1914 Réservistes français quittant les États-Unis pour rejoindre la France en août 1914 Crédit photo / Library of Congress

De plus en plus de Français (hommes politiques, acteurs de la société civile, simples citoyens) s'interrogent ouvertement sur la pertinence de la suspension du service national décidée par le président Jacques Chirac à la fin du XXe siècle.

Les tensions internationales (au coeur même de l'Europe), les menaces terroristes et les nombreuses opérations militaires dans lesquelles est actuellement engagée l'Armée française font que notre pays risque d'être, un jour ou l'autre, confronté à des situations particulièrement conflictuelles qui nécessiteront au mieux un soutien unanime de la Nation, au pire une mobilisation exceptionnelle de ressources tant humaines que matérielles et technologiques.

Faut-il donc attendre, sans sourciller, la survenue d'un événement dramatique ou bien, au contraire, devons-nous anticiper en rappelant à nos compatriotes que la défense est l'affaire de tous ? C'est le thème du débat citoyen du 27 novembre prochain : « Faut-il réintroduire le service national dans une Europe qui démilitarise ? »

Car c'est là tout le paradoxe. Bien que notre monde soit dangereux, les États du Vieux Continent ne cessent de réduire leurs budgets militaires et renoncent de plus en plus à la conscription. Pour nous éclairer sur la question, les organisateurs de cette conférence – l’association Défense citoyenne, la section Ile-de-France de l’Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN), le comité 92 de l’Association nationale des anciens combattants et amis de la résistance (ANACR), l’association des professeurs d’histoire-géographie (APHG), avec le soutien du Conseil supérieur de la réserve militaire (CSRM) – ont invité :

  • Hervé Drévillon, Directeur de l’Institut des Études sur la Guerre et la Paix (Université Paris 1 Panthéon – Sorbonne)
  • Jean-Baptiste Vouilloux, auteur de La démilitarisation de l'Europe, Un suicide stratégique (éditions Argos)


Ce débat citoyen – ouvert à tous et animé par le journaliste Olivier Coredo – aura lieu le jeudi 27 novembre 2014 de 19 h 30 à 21 h 30 (accueil à partir de 19 heures)

Amphithéâtre du lycée des métiers René Auffray
23 rue Fernand Pelloutier – 92 110 Clichy-la-Garenne

Station de métro Mairie de Clichy – ligne 13

Inscription obligatoire (nombre limité de places) : envoyez un courriel à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou remplissez le formulaire en ligne

Télécharger les pièces jointes :
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Jean-Philippe Elie

est journaliste et auteur.

Secrétaire national (Front démocrate) à la défense et à la sécurité

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire Dartois laurent samedi, 08 novembre 2014 22:25 Posté par Dartois laurent

    Bonjour je suis favorable a la reintegration du service militaire obligatoire cela donnerais une meilleure education.morale et sociale pour la jeunesse d aujourd hui.qui semblerais avoir perdu le sens de la civilite et je pense reduirait la delinquance et permettrais aux jeunes d avoir une autre vision sur les valeurs humaines annuler le service obligatoire a ete une grossiere erreur

Laissez un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Livres

événements et manifestations